Rallye Auto #JMJ – jour 2

La suite de la route vers Madrid. A partir du samedi nous n’avons plus roulé seuls mais en tout petit convoi de trois 2CV. Je faisait figure d’ancienne du haut de mes 46 ans et 135 000km fraîchement roulés face à mes deux petites soeurs de 1983 et 1984 !

Morisson Taxi, Cannabis et Huguette prêtes à prendre la route

Nous avons donc commencé par nous regrouper après la messe du jour, célébrée cette fois ci le matin. L’avantage d’avoir la messe le matin c’est que l’on est certain de ne pas la manquer ou d’y arriver en retard le soir. Et le retard, nous avons vite vu qu’il serait quotidien pour nous 3. Parfois même dans des proportions assez inimaginables mais j’anticipe sur la suite de mon récit… En remontant vers l’église, nous avons eu la chance de croiser notre première 2CV de la journée, dans un garage :

Une AZAM de 1964 en attente de nouvelle garniture

Cette charmante petite AZAM de début 1965 en parfait état n’avait besoin que d’un changement de garniture de freins et semblait remarquablement bien entretenue ! La seule chose curieuse que l’on peut noter sont les clignotants d’ailes qui ne correspondent pas à ceux d’une Export (produite en 66) mais qui rappellent ceux qui étaient placés à l’arrière de l’aile avant sur les modèles (mêmes les plus récents) exportés en Italie.

Or donc, cette beauté admirée et le temps de poser avec quelques 4L (nous ne sommes pas snobs), nous avons pris la route. Direction : l’abbaye de Sablonceaux. Chemin faisant nous avons fait un léger crochet vers Fontgombault afin d’admirer l’abbaye qui s’y trouve. Celle ci est occupée par des moines bénédictins. Les premiers à s’être installé ici sont issus de l’abbaye bénédictine de Solesmes, tout comme ceux qui se trouvent à St Wandrille, Randol et Keur Moussa.

Cadre fou pour voitures mythiques !

La périple se déroule ensuite sans problème de villages en lieux dits, de communales en départementales et d’erreurs de navigation en demi tours… Comme nous avions décidé de prendre notre temps (puisque de toute façon nous n’avions pas le choix) cela ne nous a guère embêté !

Comme il s’agissait de la première étape sous un soleil qui ne soit pas mou du genou et la dernière étape avant ce que l’on supposait être des routes montagneuses, la copilote a pris le volant sur un tronçon de pas moins de 70km ce qui, compte tenu de son habitude à piloter des 2CV, est énorme ! Evidemment, la vidéo d’usage a été tournée !

Pour ceux qui le désirent, la version dailymotion se trouve ici.

Nous sommes encore passé par un charmant petit village du nom de Chauvigny qui possède la particularité de posséder 5 châteaux et 2 églises construits sur un piton rocheux. Un site à voir !

Enfin, après une traversée rapide de Saintes, nous sommes arrivés à l’abbaye de Sablonceaux où les pélerins ont pu avoir le topo du père Pascal et le dîner.

Là on pu commencer les opérations de décoration de masse de la voiture : mise à jour du trajet parcouru (portière avant gauche) et mise sous le patronage du bienheureux Charles de Foucauld (oui vous avez bien vu la faute d’orthographe sur la porte avant droite).

Finalement, la journée s’est achevée par l’adoration du Saint Sacrement et les confessions pour ceux qui le désiraient.

Encore une bonne journée de route passée. Plus que deux avant l’Espagne donc trois avant Madrid !

Advertisements
Catégories : Aventure, Bla bla bla, Entre autres, Entre Citroën, Entre vieilles, Promenade, Raconte ta vie | Étiquettes : , , , , , , , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :