Bilan d’un mois en île de France

Ça n’est pas brillant.

Pensez donc : on ne peut plus se garer dans le 15ème sans se faire tabasser. Pour une fois que j’étais sur une place autorisée !… Il y a vraiment des jours où j’ai des envies de meurtre. Bref : lundi 11 avril, 8:00 du matin, alors que j’allais partir au boulot – en déposant au sien l’hôte de choc qui avait hébergé mon chauffeur en passant – je me réveille avec une sensation bizarre, une gêne au niveau du capot… Et effectivement, ça n’a pas raté : un salaud m’a sauté (dessus) pendant la nuit et j’ai maintenant le haut du capot tout gondolé. La journée aurait pu se terminer mieux mais non c’est également ce jour que mon démarreur a décidé de me faire des blagues. Monde de merde… La semaine et le retour à Compiègne risquent d’être longs…

Jeudi 7, il est 17:00, je sors du taf et me prépare joyeusement à aller vadrouiller dans Paris. Pris dans les bouchons mais pouvant encore les éviter, mon chauffeur cherche à changer de file et là… BIM ! La biellette qui fait la jonction entre le levier de vitesse dans l’habitacle et celui de la boîte casse sans prévenir. Après un sketch indescriptible faisant intervenir l’impuissance de l’assistance de mon assureur, la paresse du dépanneur, la mauvaise volonté des CRS des Yvelines et la plus totale indifférence des autres automobilistes, j’ai pu repartir en première (passée on ne sait comment) jusqu’au parking du centre commercial voisin. Enfin l’assureur trouve un dépanneur complaisant et le Garage Pierre accepte de me prendre en urgence. Cet épisode m’aura au moins eu le mérite de me faire découvrir que la 2CV est confortable pour tout le monde, y compris les araignées.

Samedi 1er avril : alors que le premier soleil réellement chauffant de l’année se pointe la poignée droite de la capote (achetée neuve et installée le 23 décembre dernier…) claque dans les mains de mon propriétaire qui comptait bien profiter de Paris, du soleil, de le vue et ce avec des potes…

 

« Y’a pas » : Paris c’est trop dur. Je n’y remettrais les pieds que sous la contrainte !

Publicités
Catégories : Bla bla bla, Groumpf | Étiquettes : , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :